Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2018 5 19 /01 /janvier /2018 14:52
Festival non aligné

25-26 novembre 2017 / Festival Non-Aligné(e)s, AN 0 :

 cellule(s) dormante(s) / Exposition, happening, salon

 

à la Générale, Coopérative artistique, politique et sociale

14, av. Parmentier Paris XIe – M° Voltaire

 

L’AN 0 du festival non-aligné(e)s [FNA] sous-titré Cellule(s) dormante(s), lève un coin du voile sur une partie immergée ou sous-exposée des pratiques symboliques contemporaines, pour autant qu’en effet, « seul peut se dire contemporain celui qui ne se laisse pas aveugler par les lumières du siècle et parvient à saisir en elles la part de l’ombre, leur sombre intimité et reçoit en plein visage le faisceau de ténèbres qui provient de son temps ». Ergo, poursuit Giorgio Agamben, la « voie d’accès au présent a nécessairement la forme d’une archéologie » qui, détourne intempestivement « la lumière, hors de sa fonction d’illumination du présent, vers l’assignation de l’infini, de l’invisible, de l’inatteignable », comme Jean-Luc Marion en convient lui aussi.

 

Le [FNA] prend acte de ce que les institutions (et le marché dont elles dépendent sous peine de mort désormais), sont respectivement l’arbre et son ombre qui cachent la forêt. Le festival inventorie donc, dans un lieu coopératif par excellence, des pratiques artistiques, symboliques ou savantes, minoritaires ou dissidentes qui, inscrites à la limite de la lisibilité institutionnelle et/ou de la solvabilité marchande, s’avèrent indifféremment : alternatives (an)alphabètes anaparachroniques – autonomes – émancipatrices – expérimentales – (im)personnelles marginales – singulières, &c.

 

Le [FNA] veut ainsi rendre possibles des :  agencements – complicités – dé(con)structions – perruques – sabotages – rhizomes – solidarités – subversions – &c. qui, inactuels, inédits & cosmopolites, s’étendent à perte de vue quelque part dans l’inachevé ou dans l’ineffectué …

 

+ Deux concerts acoustiques de La Souris Déglinguée.
+ Un film de Straub et Huillet projeté dans un camion 19 tonnes généreusement prêté par la société Vasse Déménagement d’Entreprises.

Une proposition mise en scène par Jean-Charles Agboton-Jumeau, critique d’art, & Laurent Marissal, peintre.

 

Zalia Sekai, Happening subliminal : la conférence de Bandung.

Liste des participants

Liste des participants

Partager cet article

Repost0

commentaires